Connexion

    ACTUALITÉS    MODELISME


Porte-avion Minas Gerais

Le porte-avions Minas Gerais de la marine brésilienne au 1/200e par M. Sébastien Berti.

Voici ce que nous explique M Berti :

« Ce porte-avions de la classe Colossus (" notre " Arromanches) est l'ex HMS Vengeance utilisé par la Royal Navy en 1945, loué un temps à l'Australie puis vendu définitivement au Brésil en 1956. Refondu très fortement en Hollande , il entre en service dans la Marinha do Brasil en 1960 jusqu'en 2001, remplacé dans son rôle par notre ancien porte-avions Foch devenu le Sao paulo.

Plus que passionné par la classe Colossus et Majestic, j'avais le souhait depuis longtemps de reproduire ce navire car le Minas Gerais présente l'aspect général le plus éloigné de la version d'origine des Colossus.
Evidemment, le premier écueil fut le problème des plans . rien n'existant sur le marché, j'ai commencé à dessiner un premier plan papier en 2007 sur la base des infos que j'avais à ce moment là. Ayant mis la main sur quelques plans sérieux de l'ilot et du pont d'envol mais manquant de détails, j'ai pu entreprendre néanmoins une base de travail.
Puis en 2019, ayant acquis quelques capacités sur le logiciel de dessin informatique Autocad, j'ai repris mes dessins de 2007 en les améliorant très fortement grâce à de nombreuses photos acquises au fil du temps du navire. J'ai bien évidemment modifié et mis à jour les données pour porter l'état du navire à l'époque souhaitée (vers 1991). Je souhaitais effectivement présenter un par aérien complet comprenant S2 E tracker, sh 3 Sea king, As 332 Super Puma et As 350 esquilo .
J'ai dessiné plusieurs plans que j'ai amélioré au fur et à mesure que je construisais la maquette. Rien de mieux qu'un plan pensé pendant la construction de la maquette.

La maquette est construite comme à mon habitude en carte plastique. J'ai fait le choix du "waterline" pour tester ce concept de présentation sur un modèle de grande taille.
Tout le navire et son parc aérien est une conception "maison". Seule exception, les pièces de DCA de 40mm quadruples situées au niveau de l'îlot. Pour une fois ( et la dernière), j'ai voulu compter le nombre de pièces crées : j'obtiens un total de 3025 pièces à l'exception de la coque elle même que je comptabilise pas. Les marquages du pont d'envol et ceux présents sur le groupe aérien sont dessinés sur informatique et imprimés ensuite sur du papier à décalcomanies.
Beaucoup de pièces sont moulées évidemment pour garantir un résultat identique .

L'aventure de la classe Colossus et Majestic étant très intéressante et vaste, il y aura dans l'avenir surement un autre modèle à faire... »

Remonter

Mentions légales |  Données personnelles
© Les Amis du Musée de la Marine 2016-2019

Mentions légales
Données personnelles
© AAMM 2016-2019