Connexion

    ACTUALITÉS    CONFÉRENCES


Quillebeuf, verrou historique de la basse-Seine.

Depuis quarante, Pierre Lair-Frémont explore sa branche maternelle, présente à Quillebeuf dès le XVI e siècle, et dont tous les hommes étaient capitaines de navire au commerce.

C’est au cours de ces recherches que les fortes singularités de cette ville hors du commun lui sont apparues. Jusqu’aux travaux d’endiguement de la Seine, survenus au mitan du XIXe siècle, Quillebeuf « bénéficie » d’un environnement géomorphologique très particulier : tout au fond de l’estuaire, à l’endroit précis où son cours se rétrécit brutalement, la rivière forme un coude prononcé, difficile à négocier pour un bâtiment à voiles. Les nombreux bancs de sable qui encombrent l’estuaire, dont beaucoup changent fréquemment de position, obligent les capitaines à embarquer un pilote quillebois maîtrisant parfaitement la navigation dans ces parages. La conformation de la passe et l’existence d’un violent mascaret obligent les navires à « poser » devant Quillebeuf en attendant en toute sécurité que la marée montante leur permette de continuer leur route. Dans ces conditions, il est inconcevable qu’un navire ennemi puisse franchir la passe sans avoir obtenu préalablement l’autorisation des Quillebois, ce qui, ainsi que l’indique Vauban, confère à la ville un pouvoir total de contrôle de la navigation et, ce faisant, de protection du royaume de France.Cette particularité a permis aux habitants de jouir de privilèges conséquents pendant presque un millénaire, mais aussi de munir la ville d’infrastructures habituellement réservées à des villes bien plus importantes (siège d’amirauté, station de pilotage, école d’hydrographie. . .), ce qui, dit-on, a donné aux Quillebois un sentiment de supériorité.

L’auteur, s’appuyant sur une rigueur acquise et pratiquée durant toute sa carrière de chercheur, décrit ce contexte si singulier, démontrant chaque assertion par des textes anciens et de nombreuses illustrations d’époque. Après avoir lu ce document, on ne voit plus Quillebeuf avec le même œil.




Remonter

Mentions légales |  Données personnelles
© Les Amis du Musée de la Marine 2016-2021

Mentions légales
Données personnelles
© AAMM 2016-2021