Connexion

    ACTUALITÉS    EXPOSITIONS


Brest, Port de la Liberté

du 10 juin 2016 au 30 avril 2017
Musée national de la Marine
Château de Brest

Dans le cadre du 240e anniversaire de l'indépendance américaine, le musée de la Marine de Brest présente sa nouvelle exposition « Brest port de la Liberté, au temps de l'Indépendance américaine ».

En amont des commémorations du centenaire du débarquement des Américains à Brest en 1917, cette exposition rappelle les liens forts tissés entre notre pays et les Etats-Unis. Elle retrace l'engagement de la France de Louis XVI dans la guerre opposant les colonies d'Amérique du Nord à la Grande-Bretagne de 1775 à 1783 et met en lumière le rôle stratégique joué alors par le port de Brest.

En février 1778, le corsaire écossais John Paul Jones débarque à Brest. Il est le premier officier de la jeune marine américaine à qui Louis XVI confie un navire. La France vient de s'engager aux côtés des États-Unis en lutte contre la couronne britannique. La liberté de la jeune nation américaine se prépare sur les quais de la Penfeld...

L'exposition propose, en intérieur et en extérieur, la découverte de la ville-port et le rôle majeur de Brest dans la guerre d'Amérique à la fin du siècle des Lumières.

Sont ainsi évoqués l'arsenal qui construit et arme la flotte ; le port, par où transitent les troupes envoyées combattre aux côtés des Insurgents, mais aussi les navires affrontant la Royal Navy en Atlantique et dans les Caraïbes ; enfin la ville qui bruisse des idées nouvelles.

Scènes de batailles, maquettes de navires tels L'Hermione, La Bretagne ou le Bonhomme Richard, l'épée de la Fayette ou du maréchal de Rochambeau, l'exposition s'appuie sur une centaine d'œuvres originales, issues principalement de la collection du musée national de la Marine mais aussi de prêts de collections nationales et outre-Atlantique.

À noter :
À l'occasion des Fêtes internationales maritimes de Brest 2016, qui auront lieu du 13 au 19 juillet, l'accès au château et à l'exposition temporaire sera gratuit.

Remonter

© Les Amis du Musée de la Marine 2016

© AAMM 2016